Good Contents Are Everywhere, But Here, We Deliver The Best of The Best.Please Hold on!
Data is Loading...
Your address will show here +12 34 56 78
Allons faire un tour ! Les Powerkites sont apparus pour la première fois dans les années 70, lorsque les cerfs-volants acrobatiques Flexifoil sont devenus disponibles au grand public. Cette aile « cerf-volant » disposait d’un seul lignes flexible passant par toute la longueur de son bord d’attaque. Le bord avant, si vous n’êtes pas tout à fait familier avec la terminologie. Ce fut une aile rapide et très puissante, les gens utilisent encore ce design. Quoi qu’il en soit, un petit nombre de personnes ont vite commencé à faire de l’aile ou du cerf-volant Flexifoil un moyen de traction. Ils ont trouvé plusieurs façons d’utiliser la force du vent pour se déplacer sur sable par exemple ou à l’aide de petits buggys. De nos jours, les ailes de traction ou les Powerkites sont utilisées sur
  • L’eau
  • Sable/boue
  • La neige
Les parapentes sont le type le plus couramment utilisé sur des surfaces sèches, tandis que sur la mer, les ailes à bord d’attaque gonflable sont plus pratiques. Par ailleurs, un petit Powerkite d’initiation serait un excellent moyen de se préparer avant de passer aux grands cerfs-volants, sur toute surface.

Catégories de Power Kites

Les designers ont, au fil des années, développé une gamme variée d’ailes pour répondre aux particularités de différents sports. Je ne veux pas vous embêter ni vous ennuyer, je vais donc vous parler de deux catégories principales…
  • Ailes de puissance « Powerkites »
  • Ailes de traction « traction kites »
Certaines personnes utilisent ce nom pour toutes les ailes à un, deux, trois, quatre ou cinq lignes flexibles. Beaucoup d’autres, y compris moi, les divisent en Powerkites à deux ou trois lignes et Traction Kites à quatre ou cinq lignes. Il existe une vaste gamme de formats disponibles, et les prix varient essentiellement selon le format « les dimensions ». Cliquez ici si vous souhaitez apprendre le powerkite (fonctionnement du vent, fonctionnement de la traction).

C’est quoi un Powerkite et c’est quoi une aile de traction ?

Les Powerkites sont les plus petits et les moins chers, ils sont principalement utilisés pour la voltige ou tout simplement pour se divertir. Oui, ce ne sont qu’un autre genre d’ailes acrobatiques. Un petit Powerkite est assez rapide dans l’air, c’est ce qui lui permet de procurer des sensations fortes une fois dans les airs ! Toutefois, si le Powerkite fait 3 mètres carrés de surface ou plus, il aura de la puissance de traction. Ce type de Powerkite est, bien entendu, utilisé pour tirer de petits buggys terrestres, par exemple. Selon les conditions de vent, rien ne vous empêche bien sûr de voler avec une aile de traction « traction kite » à 4 lignes tout comme avec une aile acrobatique assez chère et impressionnante ! Les câbles de frein supplémentaires vous permettent de faire tourner l’aile avec moins de mouvement de lignes que dans le cas d’une aile à 2 lignes. En outre, les câbles de frein sont pratiques pour ramener l’aile sur le sol avec plus de contrôle.

À cause de la trainée de 4 ou plusieurs lignes dans l’air, et d’autres raisons aérodynamiques, les ailes de traction sont un peu plus lentes que les ailes multilignes plus petites. La plupart des kitesurf ne sont pas des parapentes.
On peut y voir des lignes de bords d’attaque et quelques autres lignes plus courts qui aident l’aile à garder sa forme. De nos jours, certains kitesurfers font même des courses, un peu comme des courses de bateaux. Bien qu’il soit possible d’apprendre seul le kitesurf, beaucoup de gens préfèrent suivre des leçons de kitesurf.

De cette façon, les progrès pourront être plus rapides et d’importantes leçons de sécurité seront apprises de manière facile.
Souvent, une aile d’entraînement est utilisée pour s’initier à ce divertissement. Je voudrais seulement dire ici que certaines ailes de traction sont conçues uniquement pour la vitesse, ce qui n’est pas le cas pour d’autres ailes de traction de la même taille. Ce sont des « ailes de course », et si vous en acquérez une, ne vous attendez pas qu’elle soit aussi facile à manoeuvrer telles que les autres ailes de traction !

Les Powerkites en action

OK, comment se fait-il que les gens préfèrent ce type d’ailes « ou de kites » ? Quel grand sujet ! Ce type d’ailes étant si populaire, les fabricants ont su comment répondre aux besoins de tout le monde. D’une part, les jeunes enfants peuvent utiliser les plus petits Powerkites à 2 lignes sous surveillance une fois à la plage.

D’autre part, les athlètes de haut niveau repoussent les limites en faisant des figures de freestyle sur la neige ou sur les vagues avec d’autres planches de surf, en utilisant des bords d’attaque gonflables très couteux.

Les ailes de traction haut de gamme se rapprochent plus des avions que des jouets. Ne vous étonnez pas si on vous dit que certaines ailes utilisées pour la traction sont conçues par des fabricants de parapentes !

Le coût de telles merveilles volantes peut dépasser 1000 $. Sachez que, si vous avez de la patience, vous pourriez faire de sacrées économies en fabricant des Powerkites à partir de rien. Croyez-moi, il y aura de la couture à faire, beaucoup ! Il serait judicieux de discuter avec des experts sur quel genre de Powerkite vous souhaitez fabriquer, avant de dépenser quoi que ce soit pour acheter les matériaux nécessaires ! Vous l’aurez deviné, avec un bon powerkite, il vous est possible d’effectuer de beaux petits sauts. Je vous conseille la page dédiée aux sauts en powerkite.

Il est temps maintenant d’établir une liste

Même si vous n’aimez pas cela, une liste est un excellent moyen de récapituler les informations. Vous n’imaginez pas le nombre d’utilisations des ailes de puissance ou de traction, voici donc la plus grande liste d’activités de Powerkites que vous allez trouver sur Internet.
  • Du pur fun, s’amuser tout simplement à voler avec une aile multilignes, dans toutes les directions et aussi loin que possible
  • Apprendre quelques acrobaties et les pratiquer pour le plaisir, ou participer à des compétitions de kites
  • Sous contrôle, vous pourriez vous laisser entrainé sur des terrains boueux, sableux, sur de la glace ou sur de l’herbe.
  • Battre des records bêtes, en septembre 1988 par exemple, une aile faisant 43 mètres carrés a battu le record de l’aile acrobatique la plus large au monde « World’s Largest Stunt Kite ».
  • Battre des records sportifs, tels que le record de vitesse à la voile illimitée classe C, avec un ensemble de coques de catamaran propulsées par un empilement de Flexifoils contrôlées à l’aide de treuils !
  • Faire du kitesurf, ou se laisser entrainer par la force du vent tout en progressant avec sa planche de surf
  • Faire du kitesurf, mais sur une planche à voile
  • Faire du kitesurf sur un kiteboard
  • Faire du bodysurf à l’aide d’une aile de traction
  • Faire de la voile avec un bateau sur l’eau
  • Faire de la voile avec une luge sur glace
  • Se laisser entraîner avec des patins à glace, patins à roulettes ou patins à roues alignées
  • Faire du ski cerf-volant sur neige
  • Faire du buggy à cerf volant
  • Faire du snowkite ou du « ski acrobatique », ou se laisser entrainer par la force du vent tout en chevauchant un snowboard ou une « planche à neige »
  • Faire du kiteboard, avec une planche tout terrain.
  • Faire du kiteboard avec une planche de montagne
  • Faire du kiteboard sur un char à voile
  • Faire du ski nautique à l’aide d’aile de traction
  • Dangereux : Faire du Kite jumping, c’est quand vous sautez dans les airs aussi loin que vous l’osez
  • Encore plus dangereux : voler en cerf-volant, c’est lorsqu’une grande aile de traction soulève quelqu’un très haut dans les airs
Le « Freestyle », le ski cerf-volant que le kitesurf ont énormément gagné en popularité. Les commandes du kitesurf sur terre ont plusieurs ressemblances à celles sur mer ou sur neige. Si vous avez une réflexion à ce sujet, il n’est pas difficile d’inventer de nouvelles idées où vous pouvez utiliser des ailes. Voici quelques idées :
  • Faire du Kitebagging, sur de l’herbe humide, tout en enfilant un grand sac-poubelle en plastique (très faisable j’en suis sûr)
  • Faire du Kite duning, pieds nus, sur et autour des dunes de sable, « prendre l’air » de temps en temps (mmm comme c’est pratique. )
  • Faire du kite-vertising, avec votre aile ou cerf-volant vous allez en faire un une sorte de panneau d’affichage lors d’événements publics (pas aussi stupide que cela puisse paraître)
  • Faire du kitebiking, vous allez vous servir de vos pieds pour vous diriger et de vos mains pour commander le cerf-volant (vous serait stupide en essayant de faire cela).
  • Des acrobaties sous-marines, vous allez là laisser votre cerf-volant se porter par les courants des marées en plongée sous-marine (je ne suis pas sérieux, mais j’ai vu quelques photos de personnes qui font cela !)
Je pense que je vais m’arrêter là avant que ça devienne trop absurde. En fonction du type d’activité que vous pratiquez, vous aurez évidemment besoin d’un autre matériel de powerkite.
Information complémentaire : évitez les erreurs de débutant et progressez plus vite. Téléchargez ma liste des 10 erreurs les plus courantes avec ma solution comment les éviter (cliquez ici)
Comme vous pouvez le voir, quel que soit le mode de déplacement sur terre, on peut toujours l’essayer avec une aile de traction, c’est impressionnant !
Qu’en pensez-vous, vous avez déjà essayé ou ça vous donne envie ? Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous.
8